Gel Coat

Le gel coat est employé en couche de surface pour les stratifiés polyester ou carbone notamment. Dans le nautisme en particulier, on préfèrera utiliser un gel coat pur ISO, qui procurera une meilleure barrière à l'eau.

Vous le trouverez en plusieurs viscosités allant d'un gel coat application brosse (épais) à un gel coat application pistolet (plus fluide). L'humidité a un effet inhibiteur sur le gel coat, il faudra donc l'appliquer dans des conditions d'hygrométrie satisfaisantes. Vous avez aussi un gel coat pour le moulage et un autre pour finition. Le gel coat durcit avec un rajout de catalyseur, mais aussi par un effet anaérobie. Il ne faut pas pas d'air à son contact pour qu'il durcisse, dans un moule il va durcir côté moule, mais il va rester poisseux en extérieur ce qui facilitera l'accroche des futurs tissus de verre. Pour un gel coat de finition on rajoute 5 % de styrène paraffiné, la paraffine va créer une mince couche qui va isoler le gel coat de l'air et donc il durcira en surface. Vous pouvez épaissir votre gel coat avec de la silice si vous travaillez sur des surfaces verticales pour éviter qu'il ne coule, vous pouvez aussi mélanger votre gel coat avec du talc (attention aux variations de couleurs).

La couche qui doit être appliquée sur un moule doit être de 300 grammes/m² au minimum et 500 grammes/m² au maximum. Le gel coat accepte d'être mélangé à des charges et des colorants. Pour passer le gel coat au pistolet, on dilue à l'acétone et on sur catalyse ( on peut aller jusqu'à 10 % de catalyseur).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.