Réparation gel-coat

Nous allons voir comment réparer un éclat de gel-coat sur une coque de bateau. Ci-dessous un bel éclat très intéressant, car il n'est pas sur une surface plane. Il va y avoir le travail de l'angle pour retrouver la forme, qui est un bon challenge.

Il va falloir déjà poncer tout le pourtour de l'éclat de gel-coat en biseau. Ça permet une meilleure accroche et au niveau du ponçage une meilleure fusion du nouveau gel-coat. Vous risquez si vous ne faites pas ça d'avoir un trait qui apparaisse, au niveau de la jonction.

Après avoir fait ça, on nettoie bien avec de l'acétone. Puis on délimite la zone à réparer avec de l'adhésif pour peinture, pour ne pas déborder avec le gel-coat.

Préparation du gel-coat dans un récipient (prenez du gel-coat de finition), vous mettez 2 à 3 % de catalyseur (durcisseur) et vous mélangez. Le plus gros problème dans ce style de réparation, c'est la couleur. Même avec du blanc, il y en a plein de différents. Vous pouvez commander la référence à votre constructeur, mais si votre coque à quelques années le gel-coat aura terni avec le soleil. On trouve aussi des colorants pour gel-coat. Enfin pour la couleur il faut faire au mieux avec des tests si ça le nécessite.

Le gel-coat a été appliqué au pinceau, j'ai remis une bande d'adhésif par-dessous et qui remonte pour former une rigole. Ça permet de bien retrouver la forme, on colle en remontant et en prenant comme référence le bord de la coque. Aidez vous d'un couteau à enduire, quand c'est une surface plane vous laissez à l'air libre.

Le gel-coat a catalysé et j'ai enlevé la première bande, on voit que l'arrondi a bien été récupéré.

Tout l'adhésif a été enlevé, maintenant il n'y a plus qu'à poncer.

On commence à poncer avec un grain de 240, on utilise toujours une cale à poncer. Ne jamais poncer en tenant le papier avec les doigts, on verrait à coup sur des déformations créer par l'arrondi de vos doigts. S'il y a une grande surface de ponçage, vous pouvez utiliser une ponceuse orbitale.

Le but du jeu va être de récupérer la forme et de faire disparaitre les rayures du papier de verre. Pour cela vous commencer avec un grain de 240, suivi d'un 400, d'un 800 pour finir avec un 1500. A chaque fois que l'on change de papier on agrandit la zone de ponçage pour faire disparaitre les rayures du papier d'avant. Sur la photo ci-dessous vous voyez l'agrandissement de la zone de ponçage avec les différents grains.

Le travail de ponçage est fini, on a récupéré la forme. Pour poncer l'angle et avoir un bel arrondi, poncez dans le sens de l'arrondi et non pas dans le sens de la longueur, autrement vous allez créer des arrêtes.

Arrivé au 1500 c'est doux comme de la peau de bébé, mais terne. On récupère le brillant de la coque en appliquant du polish. Vous secouez votre bidon de polish et vous appliquez avec un chiffon doux. Vous laissez sécher quelques minutes et avec un autre chiffon vous frottez pour lustrer. Vous pouvez aussi utiliser une lustreuse.

Voilà le brillant a été récupéré, la coque est belle comme avant, on dirait qu'il n'y a jamais eu d'éclat. Si vous vous ratez, ce qu'il y a de bien avec le gel-coat, c'est que l'on peut poncer et recommencer. Vous pouvez aussi avoir des phénomènes de retrait, si votre travail n'a pas été bien préparer. Là aussi pas de problème on rajoute du gel-coat et on reponce.

Je vous ai dit au début de prendre du gel-coat de finition, c'est du gel-coat où l'on a rajouté de la paraffine. S'il n'y a pas de paraffine le gel-coat ne catalyse pas en surface, car il faut qu'il soit à l'abri de l'air pour catalyser. C'est celui que l'on utilise en fabrication, car il est pris entre le moule et les différentes couches de fibres enduites de résine. Mais ce n'est pas un problème, car en surface il sera collant (on dit qu'il est amoureux), mais dès que vous allez poncer la première couche dessous il aura durci, car bien sûr c'est à l'abri de l'air. N'hésitez pas à vous entrainer si vous avez un vieux bac en polyester ou autre chose, on met un petit coup de marteau et on répare.

92 commentaires:

  1. BONJOUR,
    PEUT ON UTILISER CETTE TECHNIQUE POUR REPARER UNE BAIGNOIRE EN TOPLAX ?

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup pour ces très clairs explications. Je vais mettre en application et vous tiens au courant!!!

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connais pas le toplax et je n'ai pas trouvé de renseignement dessus. Il faut vérifier si le gel coat adhère bien dessus, autrement il faudra peut-être passer en premier de la résine époxy comme couche d'accroche.

    RépondreSupprimer
  4. merci pour la methode
    pouvez vous me donner le nom exacte des produits et la marque utiliser
    le gel caot de finission
    et la pate a polir
    merci d avance

    RépondreSupprimer
  5. avez vous des astuces pour retirer les rayures sur le gel coat
    coordialement

    RépondreSupprimer
  6. Pour le gel coat vous avez plusieurs marques, il faut surtout trouver la couleur qui correspond à votre bateau, pour le polish ceux de la marque 3M sont très bien. Achetez vos produits chez un spécialiste nautique et non pas en grande surface de bricolage.
    Pour enlever les rayures, si elles ne sont pas très profondes (qu'on ne voit pas le tissu de verre dessous), vous faites juste l'étape de ponçage en montant dans les papiers plus fin et étape polish et vous récupèrerez votre coque de bateau.

    RépondreSupprimer
  7. Merci Joël, je mettrai ça en application au printemps, sur une vilaine et profonde éraflure. Je devine que vous poncez au papier sec, pourquoi pas au papier à l'eau?
    Merci, Sébastien

    RépondreSupprimer
  8. merci pour votre exposé

    RépondreSupprimer
  9. Au papier à sec c'est très bien et juste on souffle et on voit l'avancée de notre travail plutôt qu'au papier à l'eau qui va nous faire un mélange eau et gel coat qui va remplir les rayures. A sec c'est suffisant.

    RépondreSupprimer
  10. Merci Joél pour ce topo de réparation parfait, j'ai a faire le même type de réparation sur un Stip, je cherche sur le net depuis 2 jours...
    Votre explication est claire et concise avec en plus des photos.
    Petite question, dans mon cas, je compte refaire un anti-fooling après réparation, est-ce nécessaire si le boat est sur remorque et au sec, rincer après chaque sorties ???

    Merci d'avance

    Cordialement Yves.

    RépondreSupprimer
  11. Non si le bateau est sorti et rincé après chaque sortie, il n'y a pas besoin de faire d'anti-fouling. Vous y gagnerez en glisse, donc en performance.

    RépondreSupprimer
  12. bjr

    au début,il faut poncer l'entaille avec du grain de combien ?
    merci

    luc

    RépondreSupprimer
  13. Merci pour tes conseils joel, ils sont vraiement tès clairs , autre petite question,je dois faire du polish ou du gelcoat sur mon bateau ,la peinture est écaillée ou plutot cela ressemble à des petites toiles d'araignée , que dois je faire ?

    RépondreSupprimer
  14. Au début on ponce l'entaille avec du grain 120.

    RépondreSupprimer
  15. Pour la peinture écaillée qui rassemble à des toiles d'araignées, c'est en fait le gel-coat qui est faïencé et la il y a gros boulot. Si ce n'est qu'un endroit qui a une étoile faïencé on peut poncer la zone et traité comme un éclat de gel-coat. Mais si c'est toute la coque, il va falloir la poncer en entier, avec après plusieurs traitement possible en fonction du budget et des attentes. Mais c'est un gros boulot qu'il vaut mieux laisser faire à un professionnel.

    RépondreSupprimer
  16. je voudrais refaire le gel coat pardessus l'ancien! car celuici a trop de micros fissures,si vous pouvez me conseiller je serais tres heureux, merci.Voici mon adresse mail francois-santiago@hotmail.fr

    RépondreSupprimer
  17. Alors je vous préviens tout de suite, c'est un énorme travail. Je suppose que les micros fissures dans votre gel coat est ce que l'on appelle un faiençage. Il faut poncer chaque étoile un peu comme la technique ci dessus ou poncer toute la coque si il y en a trop. Donc grosse préparation de la coque de votre bateau, ensuite il faudra réparer tous les pets sur la coque avec un enduit polyester au dessus de la ligne de flottaison et un enduit époxy en dessous. Ponçage, enduit, ponçage, enduit etc etc.... jusqu'à un résultat parfait. Après vous pouvez refaire un gel-coat au pistolet (faut être bon au pistolet à peinture avec le gel-coat) et phase de ponçage comme ci-dessus pou revenir à un fini idéal ou à la place du gel coat vous faites une peinture bi-composant au pistolet. Je vous le dis c'est un énorme travail et si vous ne l'avez jamais fait ou si vous n'êtes pas carrossier je vous le déconseille.

    RépondreSupprimer
  18. Super bien.....
    Mais petite question....pas facile de trouver de l'adhésif en bande large comme cela...et les raccords entre adhésifs...bonjour !...
    Tomss

    RépondreSupprimer
  19. Très facile de trouver de l'adhésif en bande large, car c'est tout simplement le même que l'on utilise en peinture bâtiment et qui se trouve dans n'importe qu'elle surface de bricolage. Je ne comprend pas la question " et les raccords entre adhésifs...bonjour !..."

    RépondreSupprimer
  20. bonjour joel
    je viens de trouver votre blog qui est vraiment super et j'aurais besoin moi aussi de conseil pour repeindre mon bateau faiencé sur la coque et le pont,j'ai commencé a le poncer au 120 et je pense qu'il faudrait l'enduire entierement pour refaire la surface mais avec quels produit et quelle methode?Merci beaucoup pour ce blog et encore felicitation

    RépondreSupprimer
  21. Vous devez utiliser un enduit polyester pour les parties situées au dessus de la ligne de flotaison et un enduit époxy en dessous de la ligne de flottaison. Bon courage.

    RépondreSupprimer
  22. Oui mais sous quelle forme je peut passer l'enduit polyester?Parce que si c'est a la spatule c'est vraiment un boulot enorme, j'aurais plutot pensé a un enduit ou un apret passable au rouleau ou au pistolet cela vous semble possible?
    merci encore

    RépondreSupprimer
  23. C'est à la spatule, il n'y a pas le choix et en plus il faut savoir le faire, car on passe de l'enduit, on ponce, on repasse de l'enduit où il faut on reponce, etc etc jusqu'à ce qu'on soit satisfait, on passe de l'apprêt on ponce et après on peut peindre. Oui c'est un boulot énorme, personne n'a jamais dit le contraire, mais c'est la marche à suivre, pourquoi croyez vous que c'est si cher de repeindre un bateau.

    RépondreSupprimer
  24. Merci pour ces precision je peut maintenant commencer ce gros chantier et j'ai une derniere petite question, sur un autre bateau j'avais refait la peinture aussi avec de la perfection bi composante de chez international et cela a crée beaucoup de micro bulle qui sont resté au sechage donc le rendu n'était pas terrible sauriez vous d'ou cela peut venir?La peinture était passé au rouleau laqueur.
    merci encore

    RépondreSupprimer
  25. C'est peut être des bulles qui ont étés crées quand vous avez mélangez vos produits et le fait de passer au rouleau, les micros bulles sont restées dans votre peinture. Si vous l'aviez passé au pistolet ça ne l'aurait peut-être pas fait. Mais ça peut être si vous êtes revenus en arrière avec votre rouleau et que vous êtes passé sur la peinture qui était en train de commencer à catalyser (ça c'est pas bon). Mais bon dur de dire pourquoi comme ça sans voir le fini.

    RépondreSupprimer
  26. j aimerai savoir si cette technique et valable sur l arrete sous le bateau ou si il faut mettre une bande renforcer si vous pouvait me guider sa m arrangerai
    il me faut quelque chose de resistant car c elle qui a le premier contact avec le rouleau de la remorque
    je vous remercie

    RépondreSupprimer
  27. Si c'est juste un éclat de gel coat il n'y a pas besoin de bande de renfort

    RépondreSupprimer
  28. Bonjour Joel

    J'ai passe du polish marin sur la coque en fibre de verre de mon flying fifteen. Cela a cree des bulles sur la coque a l'endrit ou j'ai teste le produit. Qu'en pensez vous et comment puis je rattrapper ma coque? quelle methode me conseillez vous pous rendonnez un aspect neuf a ma coque?
    merci

    RépondreSupprimer
  29. c'est le première fois que j'entends dire que le polish crée des bulles sur le gel coat. c'est au dessus ou en dessous de la ligne de flottaison?

    RépondreSupprimer
  30. Philippe de Besné 4423 juin 2009 à 09:37

    Merci pour ces explications
    savoir c'est bien
    savoir faire c'est mieux
    mais faire savoir c'est le top
    Phil

    RépondreSupprimer
  31. Les bulles sont apparues en dessous de la ligne de flottaison. On m'a dit que ca arrivait si le gel coat etait assez fin.

    RépondreSupprimer
  32. Ce que vous allez faire c'est avec une aiguille vous allez percer une de ces bulles et voir si du liquide sort, vous sentez ce liquide et vous me dites si il sent le vinaigre. Si il y a du liquide et qu'il sent le vinaigre c'est de l'osmose.

    RépondreSupprimer
  33. Bonjour je viens d' heriter du bateau de mon père un ANTARES 660 de 1979 et il vient d' y avoir l'antifooling et un traitemant contre l'osmose.Par contre sur le postre de pilotage des fisures sont presentes et de l'eau doit douce passe dans la coque j'aimerais savoir quoi faire pour palier à ce problème car je tiens à ce bateau pour des raisons sentimentalles.Merci de votre aide.

    RépondreSupprimer
  34. Le plus simple est de poncer les fissures, de passer un mastic polyester, ponçage et peinture.

    RépondreSupprimer
  35. bonjour, tout d'abord merci pour cet exposé très clair. J'ai acheté un runabout en fibre en état très moyen il y a deux semaines dans le but de le rénover.
    plusieurs questions demeurent: je n'ai jamais peint au pistolet à l'horizontale, seulement à la verticale, cela change t il quelque chose?
    j'ai de multiples éclats en toile d'araignée autours de passages de vis au dessus de la ligne de flottaison, y'a t il une marche a suivre particulière pour renforcer ces points faibles? dois je réparer autour des passages de vis ou les boucher puis percer par la suite pour en faire de nouveaux?
    comment réparer un éclat sur le point de jonction entre la partie supérieure et la partie inférieure de la coque, qui sont réunies en une feuille unique et horizontale dirigée vers l'extérieur (c'est cette "feuille" qui est emboutie sur tois centimètres de large et un demi centimètre de profondeur, la fibre est éclatée, le gel coat a disparu)?
    j'espère ne pas trop en demander à la fois, merci beaucoup

    RépondreSupprimer
  36. Non peindre au pistolet ne change rien que l'on soit à l'horizontale ou à la verticale. Pour les passages de vis ça dépend, soit c'est un simple faïençage du gel-coat et vous pouvez utiliser la technique ci-dessus, soit le trou a travailler et la fibre est abimée, il faut alors poncer jusqu'à avoir une base saine, mettre de la choucroute, poncer, finir gel-coat et après vous repercez. Un conseil quand vous percez une coque pour y visser une vis, vous percez 1 mm en dessous du diamètre de votre vis et après obligatoirement vous fraisez votre trou avec une mèche plus grande pour créer une cuvette en v. Quand vous visserez, vous aurez une meilleure étanchéité avec le sikalatex dans la cuvette et le fraisage évitera au gel-coat d'éclater pendant le vissage. Pour votre dernier problème, il faut faire une réparation à base de fibre de verre et de résine polyester, c'est un peu plus compliqué si vous n'avez jamais fait de stratification.

    RépondreSupprimer
  37. merci beaucoup joël.
    Je viens de faire mes premiers essais. ce n'est pas encore sec donc je ne sais pas si tout à bien fonctionné, cependant après avoir suivi les consignes d'utilisation du fabriquant j'ai constaté que le gel coat mettait un certain temps à prendre et ayant procédé à une réparation à la verticale,le gelcoat s'est mis à couler. Alors, je voudrai bien savoir combien de temps je dois laisser reposer le gelcoat avant de l'appliquer sur un support vertical, pour ne pas avoir de coulures?

    RépondreSupprimer
  38. On ne laisse pas reposer le gel coat pour qu'il ne coule pas, car quand il commence à prendre on ne peut plus l'utiliser. Par contre on peut l'épaissir un peu avec du talc ( attention ça peut changer la teinte faire des essais).

    RépondreSupprimer
  39. Je reviens sur ma question de mai....!
    Pour éviter de couler, et avoir le meilleur rendu avant poncage, je mettai de l'adhésif sur le gelcoat pour l'enlever une fois sec (comme dans l'exemple il me semble afin de donner la forme arrondie)....mais bon, sur de grandes longueurs ou largeurs avec raccords d'adhésifs..bonjour le poncage...
    Tomss

    RépondreSupprimer
  40. Vous pouvez aussi passer du gel coat en plusieurs fois, avec un léger ponçage entre chaque couche.

    RépondreSupprimer
  41. bonjour a vous tous
    voila je vous lis depuis un moment et je dois dire que j en perd un peu mon latin car je suis novice dans le domaine j ai un in boart de 1981 et j aimerais le restaurer moi meme
    comment reboucher les anciens trous de vis, eclats dans la coques etc si possible expliquer les etapes a suivres merci d avance ricardcoca.

    RépondreSupprimer
  42. Bonjour,
    Où peut-on nous procurer les produits et les outils pour faire la réparation.
    J'habite la rive-sud de Montréal ?

    Anik

    RépondreSupprimer
  43. Pour reboucher les anciens trous de vis, on ponce bien le trou, on applique du mastic polyester, on ponce,après gel coat et on ponce comme indiqué dans l'article. Pour les éclats, si c'est des éclats de gel coat, vous faites comme indiqué dans l'article. Si c'est une réparation d'un trou, c'est une technique un peu plus compliqué qui ne s'improvise pas.

    RépondreSupprimer
  44. Je ne sais pas où vous pouvez trouver les produits à Montréal, moi j'habite en France. Voyez dans le magasins spécialisés dans les bateaux ou sur internet.

    RépondreSupprimer
  45. bonjour à tous,
    Encore merci joël pour vos explications claires et nettes que vous transmetez sur le blog.
    je suis à la recherche du guide technique en français sur le moteur omc stern drive 140cv 4 cyl;model 1980 ou du mercruiser gm 153 .
    Si oui pourriez-vous me l'envoyer sur mon E-mail: ricardcoca@hotmail.com
    Je vous remercie TH.

    RépondreSupprimer
  46. bonjour ? merci pour cet exposé, j'ai un catamaran dont un de ces flotteurs a un endroit d'environ 40 cm² qui est mou , je peux acceder par la trape de visite , que peut on appliquer . merci

    RépondreSupprimer
  47. Un endroit mou? je suppose que c'est un petit catamaran en plastique rotomoulé?
    Si c'est ça il n' y a rien à faire on ne peut pas réparer le plastique rotomoulé sans outillage spécifique.

    RépondreSupprimer
  48. bonjour c'est une coque en polyester ; il y a un endroit qui s'enfonce a la pression

    RépondreSupprimer
  49. Il faut analyser pourquoi c'est mou, est ce qu'il y a eu un choc? mais de toute façon il va falloir d'après moi faire une réparation avec tissu de verre et résine, si vous ne l'avez jamais fait trouvez un stratifieur.

    RépondreSupprimer
  50. bonsoir , merci pour l'attention que vous portez et pour ces renseignents , l'ancien proprietaire ne le sait pas ??? heureuseemnt je peux acceder par la trappe de visite ; je pourrais poncer et restratifier , un ami me conseille de renforcer avec du balsa ? cordialement

    RépondreSupprimer
  51. Ok si vous vous sentez de le faire. Je vous conseille moi d'oublier le balsa, si vous voulez renforcer avec quelque chose il faut préférer du nid d'abeille, il faut analyser pourquoi c'est mou avant de réparer. Avez-vous des bulles sur votre gel coat au niveau du problème? ça pourrait être un problème d'osmose et votre tissu s'est imbibé d'eau. Est ce qu'il y a une fissure? est ce que le polyester est humide, soit vous pouvez renforcer avec du tissu de verre directement à l'intérieur de votre coque par dessus (assez facile), soit votre stratifié est trop affaibli, il faut alors découper et refaire le morceau de coque que vous avez enlevé (niveau professionnel).
    Les conseils que je peux vous donner pour un renforcement par dessus, poncer toute la partie à renforcer, nettoyer à l'acétone, on applique une couche de résine, un mat 300gr on l'imbibe de résine avec une patte de lapin ou avec un pinceau et on débulle. Ensuite de la même manière vous posez un roving 500 gr, suivi d'un mat 300 gr, un autre roving 500 gr et on ferme avec un mat 300 gr. Quand c'est totalement durci vous testez la rigidité, si ça vous va vous pouvez appliquez un gel coat grossièrement par dessus pour l'étanchéité. Si vous trouvez que ce n'est pas assez rigide vous pouvez remettre un roving et refermé par un mat. Le truc à respecter c'est la superposition mat+roving+mat, il faut que le roving soit toujours entre deux mat. Et surtout protéger vous bien surtout en situation fermée comme vous allez être, combinaison, gant, lunette, masque antipoussière pour le ponçage et masque à cartouche pour la stratification, ne négligez surtout pas la sécurité, entre la poussière de verre (très dangereuse) et le styrène contenu dans la résine il y a grand danger.

    RépondreSupprimer
  52. bonjour!

    tout d'abord je vous remercie de mettre votre connaissance en ligne ça aide pas mal de personne!

    en faite j'ai une question: actuellement je travaille sur un bateau et j'applique du gel-coat sous la ligne de flottaisant mais celui-ci coule! Que puis-je faire dans ce cas? et en ce qui concerne la technique de la bande adhésif je ne comprend pas vrément. Pourriez-vous me conseiller pour que le gel coat ne coule plus s'il vous plait! Merci d'avance!

    mounir

    RépondreSupprimer
  53. Il y a une différence entre l'application d'un gel coat pour une réparation et l'application d'un gel coat sur une grande surface. Le truc de la bande adhésive, c'est quand on fait une réparation on peut appliquer de la bande sur le gel coat pour le maintenir en place et le pré-formé. En ce qui concerne une grande surface, c'est un peu comme l'application d'une peinture bi-composante. La meilleure façon c'est le pistolet mais, c'est technique il faut savoir le faire. Vous pouvez autrement appliquer le gel coat avec un rouleau à laquer, il faut travailler vite et éviter de repasser dessus tant que ce n'est pas catalyser. De toute façon quelque soit la technique, il ne faut pas essayer d'en appliquer une super couche, comme avec la peinture il faut tirer. Sachez que l'épaisseur de gel coat sur un bateau est en général aux alentours de 0,6/0,7 mm, c'est pas épais. Maintenat si vous voulez épaissir votre gel coat il existe des produits tyxotrope qui permettent ça. Mais pas cher et qu'on trouve partout vous pouvez épaissir votre gel coat avec du talc, attention quelque soit le produit que vous utiliser il modifiera la couleur de votre gel coat.

    RépondreSupprimer
  54. merci de m'avoir repondue aussi vite,je vais essayer de le faire demain!merci infiniment

    mounir!

    RépondreSupprimer
  55. merci pour ces prècisions , il n'y a pas de bulles a la surface de la coque donc pas d'osmose c'est probablement un choc qui a affaibli la cohèsion des diffèrents couches ; il faudra destratifiè ; merci pour le nida plutot que le balsa

    RépondreSupprimer
  56. Bonjour Joel,
    Tout d'abord félicitations pour la façon dont vous nous faîtes partager votre passion; je dévore vos réponses et j'y trouve la quasi totalité des réponses à mes questions.
    Il me reste une interrogation (peut-être sans réponse) : je rénove en ce moment un vieux boston de 17 pieds, pas de problème pour le pont et les cotés avec vos conseils mais quels conseils me donneriez-vous pour traiter la coque (le bateau est tellement lourd que je peux à peine le manoeuvrer sur la remorque), faut-il le traiter la tete en bas? quel invetsissement matériel minimal faut-il faire pour pouvoir le soulever?
    Merci par avance
    Antoine

    RépondreSupprimer
  57. Retourner le bateau peut se faire mais il faut savoir le faite et je vous dirais que ce n'est pas la peine. Pour pouvoir travailler à l'aise, il vaut mieux le mettre sur ber mais, c'est aussi une technique. On cale un ber sur l'arrière du bateau et avec une chèvre accrochée à l'anneau de remorquage à l'avant on soulève le bateau. Une fois qu'il est posé sur le ber arrière et qu'il ne touche plus la remorque, on enlève cette dernière, il n'y a plus qu'à finir de caler le bateau avec des parpaing plein de béton et des morceaux de bois, puis de mettre des étais sur le coté. C'est tout con mais la première fois, il vaut mieux le faire avec quelqu'un qui l'a déjà fait.

    RépondreSupprimer
  58. Bonjour Joël

    Félicitation pour le site.
    1) J’ai acheté un Boston dont le pont et marqué par des impacts qui ont fissurés le gel coat au niveau des surfaces anti dérapantes. Existe-t-il une technique pour réparer en conservant l’aspect granuleux de cette surface ?
    2) Sur le pont avant l’ancien propriétaire a démonté un coffre sans reboucher les deux trous de fixation du centre. L’au a pénétrée et une zone de cinquante centimètres de diamètre autour des trous et mole. La mousse a-t-elle été touchée ? Comment réparer ? Pour info je connais les techniques résine.

    RépondreSupprimer
  59. Si l'antidérapant est un aspect granuleux vous pouvez utilisé du sable fin. Vous réparez vos fissures, vous passez une couche de gel-coat et avant qu'il durcisse vous saupoudrez du sable fin dessus, fabriquez vous une salière avec une boite de conserve et un bouchon plastique percé. Quand le gel-coat aura catalyser le sable sera pris par lui, enlevez le surplus de sable et vous repassez une couche de gel-coat pour finir votre antidérapant, ça reste nickel.
    Si votre antidérapant est de type quadrillage ça se fait à partir de moules et là c'est une autre histoire.
    Pour le pont avant, il faut découper le composite et voir si la mousse est bonne ou foutu, autrement il faut la changer et stratifier l'ensemble avec tissu et résine. De toute façon il faut enlever le polyester qui est foutu.

    RépondreSupprimer
  60. BONJOUR

    Toutes mes félicitations pour vos connaissances et pour la manière de les faire partager

    j'ai un voilier JEANNEAU de 2004 lorsque je lave le pont et cockpit à l'eau douce mon eponge devient blanche j'ai l'impression d'enlever une très fine pellicule de gelcoat à chaque lavage mon dernier voilier avait 25 ans et je n'avais pas ce probléme ;pour le fournisseur tout est normal un gelcoat devient "farineux"avec le temps
    peut étre avez vous un avis sur ma quetion
    merci d'avance

    RépondreSupprimer
  61. Il est vrai qu'un gel-coat peut devenir farineux, mais pas au bout de 5 ans autrement il est de mauvaise qualité à la base, mais ça m'étonne de Jeanneau. Il existe des polish rénovateur pour gel-coat farineux.

    RépondreSupprimer
  62. Bonjour Joêl,
    Merci pour vos explications claires.
    A cause de la non disponibilité des peintures prévues pour le carénage de mon voilier polyester, je l'ai repeint au rouleau avec une laque marine alkyde hydrodiluable. Malgré le soin apporté, le résultat n'est pas bon : traces de rouleau, surface peu lisse. Pour rattrapper cela, est il possible d'employer votre méthode utilisée pour le polissage du gel coat (grains de plus en plus fin plus polish)?
    Peut on utiliser un pistolet airless électrique type wagner à la place du pistolet classique pour repeindre une coque de 6,60 m.
    Merci

    RépondreSupprimer
  63. Non sur une peinture vous n'arriverez pas à rattraper avec un ponçage. Pour le pistolet électrique je ne peux pas vous dire je n'ai jamais peint avec ça, mais le mieux est le pistolet classique.

    RépondreSupprimer
  64. Bonjour,
    J'ai un RIO 500 OPEN dont la peinture et d'origine. Je compte le refaire cet hiver car il y a des craquelures sur le pont et la peinture (rouge basque) est d'origine sous la coque. Il y a aussi quelques éclats. Je souhaite donc que la coque soit aussi lisse que sur la démo.
    Par quoi faut-il commencer et avec quels matériaux et matériels ? Je suis preneur de tous conseils, astuces, revues ou sites à ce sujet.
    ex: Ponçage au papier N°XXXXX - peinture au pistolet avec embout N°XXXX ou gros fin large etc...
    Merci pour tous

    RépondreSupprimer
  65. énorme boulot et ce n'est pas en trois phrase que l'on peut l'expliquer. En gros il va falloir démonter tous les équipements qui gêneront, il faut préparer la coque avec ponçage, enduit, ponçage, enduit, ponçage etc jusqu'à ce qu'elle soit nickel, ensuite c'est apprêt, ponçage pour un fini total lisse et ensuite masquage et dégraissage de la coque et on finit par la peinture. C'est le même boulot que repeindre une voiture, si vous n'avez jamais préparer un support avant peinture et peint au pistolet je vous déconseille de vous y attaquer.

    RépondreSupprimer
  66. salut, je suis de la guadeloupe votre blog est super bonne continuation ''Bens''

    RépondreSupprimer
  67. bonjour comment réparer une déchirure de 10 cm de long sur une coque de lanaverre type rider
    merci

    RépondreSupprimer
  68. Est ce que la coque a été percée?

    RépondreSupprimer
  69. oui probablement pour etre sur il faut que j'ouvre un coffre intérieur

    RépondreSupprimer
  70. Si la coque du bateau n'est pas percée, il faut poncer la fibre jusqu'à arriver sur un stratifié sain et après il faut restratifié en alternant couche de mat 300 et roving.
    Si elle est percée il faut découper la partie abimée, mettre en place une contre plaque qui va nous servir pour poser nos tissus. C'est un boulot assez technique, c'est simple mais quand on ne l'a jamais fait ce n'est pas évident. Dès que j'ai un peu de temps je fait un tuto pour expliquer pas à pas.

    RépondreSupprimer
  71. merci pour les conseils, au départ je pensais recharger en fibre et résine par l'interieur de la coque puis poncer l'exterieur en elargissant la felure afin de remplir d'epoxy pour terminer au poncage

    RépondreSupprimer
  72. Vous faites comme vous voulez, mais la bonne méthode est celle que je vous ai donné.

    RépondreSupprimer
  73. la coque est ^percée j'ai découpé la partie dégradée environ 15 cm sur 4 cm et poncé les bordures sur 3 cm en périphérie mais je ne vois pas comment placer la plaque ? pourriez vous préciser merci

    RépondreSupprimer
  74. Soit vous avez accès à l'intérieur et vous la scotchez pour qu'elle recouvre bien le trou, vous pouvez faire cette contre plaque dans un carton épais qui va épouser les contours de la coque de votre bateau. Soit vous fixez du double face sur la périphérie de la plaque, vous percez un trou au centre et y faites passez une ficelle pour fabriquer une poignée, vous pliez votre plaque pour qu'elle passe dans la fente et après vous faites au mieux pour venir la coller en vous servant de la poignée. Après vous stratifiez un mat 300 et vous laissez catalyser pour avoir une surface plus rigide et vous alternez les couches mat/roving jusqu'à arriver à l'épaisseur voulue.

    RépondreSupprimer
  75. merci beaucoup pour vos conseils "éclairés"

    RépondreSupprimer
  76. bonjour joel
    j ai une guy couach850 sport
    et je voudrais refaire les bandes noirs qui sont au dessus de la ligne de flotaison,qui on ternies au fil des années,les expliquations pour le gel cote super .si pouvais en etre de meme pour les bandes cela serrais super merci par avance de vos lumieres,
    cordialement
    patrick

    RépondreSupprimer
  77. Bonjour
    je viens de parcourir les échanges avec interet car j'ai un problème de fissures dans le cockpit sur un RIO 550 SOL acheté neuf en 2007.
    la première année, quelques fissures sont apparues dans les angles du cockpit. le constructeur m'a explique que c'était courant car le gel coat était moins "souple" que la fibre et que les fissures n'étaient que superficelles. Il a repris les premières fissures qui n'ont pas réapparues depuis. Par contre de nouvelles sont apparues entre temps.
    ne peut-il pas s'agir d'un défaut de fabrication : ménage gel coat / durcisseur, Température ou temps de fabrication. Mon bateau n'est plus sous garantie maintenant. meme si il refait les dern,ières fissures, je pense que d'autres vont apparaitre dans les prochaines année. Quelqu'un a-t-il ce genre de pb et que puis-je faire ?
    merci d'avance pour vos conseils.

    RépondreSupprimer
  78. Pour Patrick,

    Pour les bandes noires, déjà voir si c'est un adhésif il faut l'enlever et nettoyer à l'acétone. si elles sont peintes les poncer légèrement et pareil nettoyage acétone. Après on masque de chaque coté de la bande et peinture.

    RépondreSupprimer
  79. Pour le Rio 550,

    pour moi il y a un défaut de fabrication et non ce n'est pas courant pour un bateau de deux ans, et je suis d'accord avec vous qu'il risque d'en sortir d'autres. Vous dites qu'elle apparaissent dans les angles, donc pour moi c'est que les joints congés ont été mal fait. Le joint congé se fait avec de la choucroute dans les angles du moule car, la fibre épouse mal les angles quand ils ne sont pas arrondis. On fait donc un joint qui va épouser l'angle et on fait une finition arrondie du joint, comme ça la fibre épouse bien l'arrondi et on évite ainsi les bulles sous le gel coat. S'il y a des bulles sous le gel coat normal que celui ci casse.

    RépondreSupprimer
  80. bonsoir oui s 'est bien de la peiture.
    pour le poncage quel grain?
    et la peiture quelle qualitée et conposition me conseillez vous
    cordialement
    patrick

    RépondreSupprimer
  81. merci Joel,
    les fissures ne sont que dans les angles au fond du cockpit et j'en ai repéré une autre autour du bouchon de remplissage de carburant également dans un rayon. Maintenant a savoir si il y a des bulles donc absence de résine sous le gelcoat, difficile de savoir a moins de poncer moi même.
    Au sujet du défaut de fabrication, j'ai également constaté des fissures dans les memes zones sur un autre bateau neuf en expo. le constructeur m'explique qu'il s'agit d'une zone ou la demi coque supérieure est prise en appui avant l'assemblage avec la coque inférieure qui aurait un défaut de positionnent et dans ce cas vient mettre en containte !!!
    mais alors que faire vis à vis du constructeur qui affirme que c'est normal et qui compare avec des fissures dans une maison ?

    RépondreSupprimer
  82. Pour Patrick,

    ponçage grain 400, c'est juste pour une meilleure accroche on ne ponce pas pour enlever l'ancienne bande et la peinture la mieux pour le nautisme est une peinture polyuréthane, c'est une bi-composant et il vaut mieux la faire au pistolet.

    RépondreSupprimer
  83. Le constructeur reconnait lui même qu'il y a un défaut de positionnement donc rien de normal la dedans et il peut comparer avec les fissures d'une maison en général elles ne sont pas normale non plus, une fissure dans une maison a toujours une cause anormale (mouvement de terrain, ruisseau souterrain,....). s'il y a des bulles en appuyant sur les zones fissurées ça casse et on voit qu'il y a un espace dessous, en tout cas je maintiens qu'un bateau bien étudié et bien construit ne fissure pas de tous les cotés au bout de deux ans, je travaille sur des bateaux polyester qui ont plus de 20 ans et qui n'ont aucunes fissures. Voyez peut-être avec votre assureur qui peut mandater un expert et s'il y a défaut de construction voir avec lui les recours possible.

    RépondreSupprimer
  84. bonsoir ,je vous remercie pour tous ces renseignements
    cordialement.
    patrick

    RépondreSupprimer
  85. Bonjour
    pour mon rio 550, j'ai contacté mon assurance et nous allons monter un dossier, merci pour le tuyau.
    Sur la remarque des bulles sous le gel coat, j'avais déjà vérifié et il n'y en a pas. la zone de la fissure est bien rigide pas d'enfocement a noter

    RépondreSupprimer
  86. Claude
    il y a de l'humidité de 60 à 80 % sur le tableau arrière j'ai poncé jusqù'à la fibre à l' automne
    si je chauffe avec des lumières au pringtemps est-ce qu'il serait possible de faire sécher le bois à l'intérieur
    merci

    RépondreSupprimer
  87. Alors la il faudra tester l'humidité avant de travailler, avec un tel taux d'humidité il faut voir si la fibre ne s'est pas délaminée ou s'il n'y a pas de problème d'osmose.

    RépondreSupprimer
  88. bonjour
    je viens de réaliser un habillage baignoire en béton cellulaire , je voulais savoir si le gel coat pouvait s'appliquer dessus en me garantissant une bonne étanchéité . existe t- il plusieurs couleurs? si oui comment procéder?
    merci de vos conseils

    RépondreSupprimer
  89. Je ne suis pas sur de la bonne accroche du gel coat sur béton cellulaire, il faudrait avant y faire un apprêt avec de la résine époxy et la il tiendra. Pour ma part je ne sais pas si appliquer un gel coat est une bonne idée, il faudra poncer avec différents grains et finir par un polissage, c'est un gros boulot. Je serais vous j'appliquerais une résine spéciale d'étanchéité à base d'époxy voici le lien du produit :

    http://www.castorama.fr/store/resinence-deco-revetement-de-sols-2-l-transparent-PPRDm544449.htm

    Elle existe en différentes couleurs ou transparente, si le couleurs ne vous conviennent pas, vous prenez de la transparente, vous passez une couche et vous laissez durcir, après vous peignez avec la peinture que vous voulez ( acrylique ou autre) et une fois sec vous appliquez une autre couche de résine, le rendu et l'étanchéité est impeccable. Pensez si vous ne l'avez pas déjà fait, à faire un enduit pour boucher les pores de votre béton cellulaire et un bon ponçage. Si vous voulez quand même faire un gel coat dites le moi et je vous donnerais la marche à suivre.

    RépondreSupprimer
  90. Bonsoir Monsieur Joël,
    Toutes mes félicitations pour ce blog plus que parfait et toute mon admiration pour vos connaissances et votre patience !
    Je suis intéressé par un MONZA 26' Fabriqué en Floride en 1991 mais je ne vois pas grand chose sur le net concernant la réputation de ces bateaux a priori "solide", y compris sur Hulltruth.com. Pas bcp de détails... En avez-vous déjà entendu parlé en tant que pro ?
    Je vous remercie d'avance.
    Salutations.

    RépondreSupprimer
  91. Désolé je ne connais pas ce bateau, j'ai trouvé ça sur le net

    http://www.thehulltruth.com/boats-sale/229687-project-boat-26-monza-go-fast-cheap.html

    Je me demande pourquoi il n'en veut que 1200 dollars, la carène est belle, ce que je me méfie chez les américains c'est au niveau solidité et finitions. N'hésitez pas à regarder partout et à tester la bonne rigidité de la coque.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.